Actualités

Retour à la liste

Communiqué de presse : L’AFD octroie 2 millions d’euros à la CONFEMEN pour l’évaluation PASEC2019

Parution : 28/12/2017 Auteur : Admin

Le Secrétaire général de la Conférence des ministres de l’Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN), Monsieur Jacques Boureima KI, et la Directrice de l’Agence Française de Développement (AFD) au Sénégal, Madame Laurence HART, ont signé, le 28 décembre 2017, en présence de Son Excellence Monsieur Christophe BIGOT, Ambassadeur de France au Sénégal, une convention de financement d’un montant de 2 millions d’euros, soit plus de 1,3 milliard de francs CFA, pour appuyer le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) dans le cadre de la mise en œuvre de la deuxième évaluation internationale des systèmes éducatifs, dénommée « PASEC2019 ».

Cette enquête standardisée porte sur l’évaluation des compétences des élèves de 2e et 6e années du primaire et sur celle de leurs enseignants afin d’identifier les caractéristiques des performances des systèmes éducatifs de quinze (15) pays francophones d’Afrique subsaharienne : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Madagascar, Mali, Niger, RD Congo, Sénégal, Tchad et Togo. L’enquête permettra également d’identifier les déterminants d’une éducation de base de qualité.

Ce financement, qui est une subvention non remboursable, servira à réaliser le plan d’action 2017-2021 du PASEC, notamment les activités de terrain dans les 15 pays bénéficiaires sous forme de fonds délégués.

De façon spécifique, le projet qui fait l’objet de financement de plusieurs partenaires (AFD, pays bénéficiaires, CONFEMEN, DDC Suisse) vise à :

  • Renforcer la production et l’analyse de données comparables sur les compétences des élèves du primaire en lien avec leurs contextes d’apprentissage dans les quinze pays participants ;
  • Renforcer les capacités des pays dans l’évaluation des compétences des élèves et la production d’analyse sur les déterminants des performances de leurs systèmes éducatifs ;
  • Améliorer l’efficacité, la qualité et la légitimité scientifique du PASEC.

Ce financement est le troisième appui de l’AFD au PASEC depuis 2009. Le premier concours de 1,3 million d’euros, achevé en 2012, avait pour principal objet la conduite d’évaluations nationales et la révision des outils d’évaluation du PASEC. Le second appui d’un montant de 4 millions d’euros octroyé en 2013 a permis d’accompagner le Programme dans la réalisation de la première évaluation internationale comparée PASEC2014 portant sur dix (10) pays d’Afrique subsaharienne francophone et adoptant les standards internationaux des évaluations des acquis des élèves. Le programme a également pris en charge un volet important de renforcement des capacités des équipes nationales.

L’AFD finance d’autres programmes dans le domaine de l’éducation et de la formation professionnelle dans les pays de la sous-région et contribue à ce titre à la participation financière de certains pays au programme PASEC. La finalité de ces appuis est de contribuer à assurer à tous l’accès à une éducation de qualité et de renforcer la formation professionnelle afin qu’elle soit en adéquation avec les besoins du marché.

Le PASEC fournit aux pays de la CONFEMEN les outils et assure les renforcements de capacités nécessaires à une mesure de cette qualité et à une analyse des leviers de son amélioration.

Comme d’habitude, la CONFEMEN s’engage à une utilisation rigoureuse et efficace de ces ressources et fera régulièrement une reddition des comptes aux instances de décision et aux partenaires financiers.

La CONFEMEN compte 44 États et gouvernements membres. Elle est créée depuis 1960 et son siège est à Dakar, au Sénégal. Pour plus d’informations, consultez : www.confemen.org
Créé en 1991, le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) est un programme d’évaluation de la qualité des apprentissages et d’appui au pilotage des systèmes éducatifs. En deux décennies, le PASEC a mené plus de 35 évaluations nationales dans une vingtaine de pays en Afrique, en Asie et au Moyen Orient. Depuis 2014, le PASEC mène des évaluations internationales afin de mieux répondre aux besoins des pays.

 

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique, met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 75 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2016, l’AFD a consacré 9,4 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

Contacts presse
Abobacar SY, Conseiller en communication de la CONFEMEN : abousy@confemen.org
Tel + 221 77 434 48 74 / 33 859 29 90 AFD
afddakar@afd.fr
Tel : + 221 33 849 19 99