Actualités

Retour à la liste

Intervention de M. Hilaire Hounkpodoté, coordonnateur du PASEC lors de la rencontre du Comité Syndical Francophone de l’Education et de la Formation (CSFEF)

Parution : 05/11/2018 Auteur : Admin

La présentation faite au cours de cette table ronde a porté sur une brève historique et les missions de la CONFEMEN et du PASEC, les évaluations menées par le PASEC, l’enquête enseignante du PASEC2019 et la mise en place du comité d’éthique autour de l’enquête sur les enseignants.

La Conférence des ministres de l’Education des Etats et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) œuvre, depuis sa création en 1960, pour la promotion de l’éducation et de la formation professionnelle et technique. Elle regroupe 44 États et gouvernements membres et a trois missions essentielles :

  • Informer ses membres sur l’évolution des systèmes éducatifs et les réflexions en cours ;
  • Nourrir la réflexion sur des thèmes d’intérêt commun en vue d’actions à mener en coopération ;
  • Animer la concertation entre ministres et experts afin d’élaborer des positions communes et formuler des recommandations pour appuyer les politiques régionales et internationales en matière d’éducation.

Le PASEC créé en 1991 par la CONFEMEN, constitue un outil d’appui au pilotage des systèmes éducatifs des Etats et gouvernements membres de la CONFEMEN en vue de l’amélioration de la qualité de l’éducation. Il vise à informer de l’évolution des performances des systèmes éducatifs afin d’aider à l’élaboration et au suivi des politiques éducatives. De plus, son rôle consiste aussi à apporter un appui technique aux pays participants dans le déploiement et la pérennisation de leur système national d’évaluation des apprentissages, et d’assurer à la fois la dissémination des résultats à l’échelle du pays, et leur comparaison à l’échelle internationale. Les données quantitatives collectées à travers ces évaluations permettent un pilotage et un suivi dans le temps et dans l’espace de l’impact des réformes éducatives au service d’une plus grande équité d’accès à une éducation de qualité entre élèves, établissements et régions d’un même pays.

Pour sa deuxième évaluation internationale dénommée PASEC2019, le PASEC un module supplémentaire pour enquêter les enseignants du primaire de façon anonymeCette enquête sur les enseignants se situe dans le cadre de l’atteinte de l’ODD 4.c (un accroissement du nombre d’enseignant de qualité dans les pays en développement avant 2030).

Pour cette enquête, un comité d’éthique a été mis en place afin d’assurer le respect des standards de normes éthiques et déontologiques requis dans la collecte, la diffusion et l’utilisation des données et résultats de ce type d’enquête. Ce comité est composé de la CONFEMEN, de représentants des pays, du comité scientifique du PASEC et du CSFEF.

Cette table ronde a permis de rassurer les participants sur le fait que l’enquête menée par la CONFEMEN n’a pas pour objectif de sanctionner les enseignants mais plutôt d’aider à l’amélioration de leurs conditions de travail par la mise à disposition d’indicateurs pertinents. La disponibilité de certains indicateurs sur les enseignants constitue aussi l’une des priorités de l’ODD4 en son point c et il est important de travailler à ce qu’effectivement la qualité des enseignants soit au rendez-vous.