Actualités

Retour à la liste

Participation du PASEC à la table-ronde de haut-niveau du NORRAG

Parution : 07/10/2013 Auteur : Pôle communication de la CONFEMEN

Le Coordonnateur du PASEC, M. Jacques Malpel, a participé le 23 septembre à la table ronde de haut niveau organisée par le NORRAG (Network for international policies and cooperation in education and training) à Genève en Suisse. Sous le titre « The Brave New World of Data for Education and Development » (Le monde merveilleux des données pour l’éducation et le développement), la rencontre portait un regard critique sur les politiques d’évaluation et de mesure des apprentissages.

En effet, les données en éducation apparaissent dorénavant comme essentielles pour assurer le suivi des objectifs de l’Éducation pour tous. Les statistiques deviennent les indicateurs des progrès accomplis et encouragent les pays dans leurs efforts tout en leur demandant de rendre compte des actions misent en œuvre. La rencontre se penchait ainsi sur les enjeux et les impacts des mesures d’apprentissages sur les politiques éducatives.

En tant que participant au débat, le Coordonnateur a pu présenter la vision du PASEC en matière d’évaluation et sa nouvelle méthodologie axée sur l’analyse multi-niveau, de façon à déterminer les facteurs qui influent sur la qualité des apprentissages. Il s’agit pour M. Malpel de concilier trois impératifs essentiels :

  •  Disposer de données fiables qui permettent une comparabilité tant au niveau régional qu’au niveau national.
  •  Permettre aux pays de se doter de Dispositifs Nationaux d’Évaluation qui leur permette de (i) placer l’évaluation comme un élément permanent du système éducatif (ii) conduire des évaluations de manière régulière et  autonome (iii) de permettre aux pays de pleinement s’approprier les résultats des évaluations.
  •  S’assurer que les résultats et constats des évaluations sont exploités afin de servir au pilotage des politiques éducatives et au dialogue sectoriel.

L’évaluation ne doit pas être considérée sous le seul aspect de la mesure des résultats en tant que telle, mais doit prendre en compte le rôle des facteurs internes au système éducatif et à l’élève, ainsi que des facteurs externes tels que l’environnement scolaire, le niveau socio-économique des familles etc., qui influent sur la qualité des apprentissages.