Actualités

Retour à la liste

PASEC : restitution des résultats de l’évaluation diagnostique au Mali

Parution : 14/03/2014 Auteur : Pôle communication de la CONFEMEN

La restitution des résultats de l’évaluation diagnostique du système éducatif du Mali a eu lieu du 3 au 7 février 2014 à Bamako, avec l’appui de l’équipe nationale PASEC. La délégation de la CONFEMEN conduite par le Secrétaire général de la CONFEMEN, M. KI Boureima Jacques et composée du Coordonnateur du PASEC, M. Jacques MALPEL et du Conseiller technique du PASEC, M. Hilaire HOUNKPODOTE, a échangé avec les autorités nationales et la communauté éducative sur les résultats de cette évaluation qui a été réalisée au cours de l’année scolaire 2011/2012. L’évaluation a consisté à mener des enquêtes auprès des élèves de deuxième et cinquième années en novembre 2011 pour le pré test et mai 2012 pour le post test, et auprès des enseignants desdits élèves et de directeurs d’écoles.

La présentation des résultats a été faite à la ministre de l’Éducation nationale et aux membres de son cabinet en premier lieu. D’autres séances de présentation ont eu lieu avec d’une part les partenaires techniques et financiers et d’autre part un public plus large composé d’acteurs et partenaires de l’éducation, notamment les conseillers du ministre, le Secrétaire général, l’ensemble des directions du ministère de l’Éducation nationale, le personnel technique du ministère, des représentants syndicaux, des directeurs d’école, des représentants de la société civile et de la communauté de base et des représentants d’organisations non gouvernementales. Les échanges ont permis de s’approprier les actions du PASEC, la méthodologie de l’évaluation et les principales pistes de réflexion et recommandations.

La mission de restitution a été saisie comme occasion pour communiquer sur le PASEC, ses objectifs et le calendrier de l’évaluation internationale PASEC en cours. La nouvelle orientation du PASEC a été bien accueillie par les partenaires, notamment la représentation de l’AFD et de la Banque mondiale.

Parmi les principaux résultats de cette évaluation du niveau des élèves il faut souligner :

  • Le rappel du niveau très faible des apprentissages que ce soit en deuxième ou en cinquième années. En cinquième année près de la moitié des élèves éprouvent de sérieuses difficultés en langue, et à peine 10% des élèves maîtrisent les compétences attendues en mathématiques.
  • Malgré les efforts entrepris dans ce domaine, les élèves n’ont pas en main encore le nombre de livres indispensables à un bon apprentissage.
  • Le redoublement reste un handicap pour une bonne scolarité et n’apporte pas de résultat bénéfique pour l’élève.
  • La formation des enseignants reste insuffisante et les efforts doivent être poursuivis.

Des contributions pertinentes ont été notées et devront permettre d’enrichir le rapport final avec des recommandations pour un meilleur pilotage du système éducatif malien.

Le rapport final de l’évaluation diagnostique au Mali sera disponible dans les prochaines semaines.