Actualités

Retour à la liste

PASEC2019 : une mission d’identification au Niger pour finaliser le montage technique et financier

Parution : 30/06/2017 Auteur : Admin

Photo d'archives
Photo d’archives

Le Coordonnateur du PASEC par intérim, M. Hilaire HOUNKPODOTE, le Conseiller technique du PASEC, M. Bassile Zavier TANKEU et le Gestionnaire comptable de la CONFEMEN, M. Amadou DIALLO ont effectué, du 12 au 17 juin 2017 à Niamey, au Niger, une mission d’identification pour préparer, avec le ministère de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l’Education civique, le montage technique et financier de l’évaluation PASEC2019.

Les objectifs de la mission étaient de recueillir les besoins nationaux et d’étudier la faisabilité technique et financière de l’évaluation PASEC2019 au Niger ; d’engager des discussions avec le pays afin de proposer une convention entre la CONFEMEN et le ministère en charge de l’Education pour la mise en œuvre de cette évaluation. Cette mission devait permettre également de discuter sur un éventuel accompagnement que le PASEC pourrait apporter dans le cadre de la mise en place d’un dispositif national d’évaluation au sein du ministère.

Les travaux ont débuté par une audience avec le Secrétaire général du ministère, par ailleurs Correspondant national de la CONFEMEN, M. Yacoubou Elhadji Anounou. Le Secrétaire général a réitéré l’engagement du Niger pour cette deuxième évaluation internationale et encouragé l’équipe de la CONFEMEN et l’équipe nationale PASEC à entretenir un climat de travail favorable à l’atteinte des objectifs de la mission.

Les discussions lors des travaux ont porté notamment sur les grandes étapes de l’évaluation PASEC2019, le paramétrage de l’évaluation dans le contexte du Niger, l’échantillonnage des écoles, les langues qui seront retenues pour les tests, l’évaluation des compétences des enseignants et le budget de l’évaluation.

Comme on peut le remarquer, l’évaluation des enseignants fait partie des composantes de l’évaluation PASEC2019. Cette évaluation des enseignants portera d’une part sur des tests en langue d’enseignement et en mathématiques, et d’autre part sur les compétences didactiques. Il a été convenu de faire une sensibilisation auprès des acteurs afin de les rassurer sur le fait que cette évaluation ne vise qu’à permettra de renseigner les politiques dans la recherche d’une amélioration des conditions de travail (gestion, formations, équipements, etc.) du corps enseignant.

La rencontre a permis de finaliser l’échantillonnage, le budget de l’évaluation et la convention de partenariat entre le ministère et la CONFEMEN. Elle a également permis d’enregistrer des avancées notables dans les discussions sur le projet de mise en place d’un dispositif national d’évaluation.

Au terme de la mission, la délégation de la CONFEMEN a exprimé ses remerciements à l’endroit des autorités du ministère et de l’équipe nationale PASEC pour l’accueil, les conditions de travail et les dispositions prises pour le bon déroulement de la mission.

La dernière mission d’identification concernera le Congo et permettra de boucler la phase préparatoire de l’évaluation PASEC2019 dans les 15 pays participants.

En rappel, après la première évaluation internationale (PASEC2014), la deuxième évaluation internationale (PASEC2019) consiste à administrer des tests de lecture/langue d’enseignement et de mathématiques aux élèves de début et de fin du cycle primaire. L’articulation des questionnaires administrés aux élèves, enseignants et directeurs d’écoles avec les résultats des tests permettront de faire des analyses relatives aux facteurs de qualité des apprentissages tout en situant le niveau des élèves par rapport à ceux des autres pays participant à l’évaluation. Cette évaluation permettra aussi de mesurer le niveau d’atteinte des objectifs au plan national et même intra-national.