Non classé

Retour à la liste

Partenariat CONFEMEN-ISU : Vers la mesure de l’impact de la COVID-19 sur les apprentissages

Parution : 27/05/2021 Auteur : Admin

Le Secrétaire général de la CONFEMEN, Abdel Rahamane Baba-Moussa et la Directrice de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), Silvia Montoya, ont signé une convention de partenariat qui vise à mettre en œuvre un projet dénommé MILO (Monitoring the Impact of COVID on Learning Outcome). Il s’agit d’un projet qui permettra de mesurer l’impact de la COVID-19 sur les apprentissages. L’objectif étant de proposer des actions pour le pilotage des systèmes éducatifs.

Ainsi l’étude recueillera des données sur les apprentissages dans six pays dont quatre pays ayant participé à l’évaluation PASEC2019 (Burkina Faso, Burundi, Côte d’Ivoire, Sénégal). Les deux autres pays sont des pays anglophones (Zambie et Kenya). Elle permettra également de renforcer les capacités des pays participants à produire, soutenir et utiliser les données des évaluations des apprentissages.

Le Programme d’analyse des systèmes éducatifs de la CONFEMEN (PASEC) contribuera à la mise en œuvre du projet dans les 4 pays francophones. L’administration des instruments de collecte dans les pays participants est prévue pour la période mai/juin 2021 dans un échantillon de 250 écoles par pays. Sur le plan technique, le PASEC collabore avec ACER qui assure la supervision technique du projet dans les six pays participant au projet.

A travers ce nouveau projet et dans la dynamique impulsée à travers l’adoption des Objectifs de Développement Durable (ODD), le PASEC renforce sa notoriété comme programme important d’évaluation des apprentissages en Afrique subsaharienne. En effet, la mesure des résultats des apprentissages est désormais au cœur de l’agenda 2030 et le PASEC est de plus en plus sollicité par les acteurs de l’éducation au niveau international.