Actualités

Retour à la liste

PASEC2014 - Les équipes nationales équipées et formées en méthodes d’analyse statistique

Parution : 31/07/2015 Auteur : Administrateur PASEC

Après le 3e regroupement des équipes nationales PASEC qui s’est tenu en janvier 2015 à Saly, au Sénégal, deux ateliers régionaux ont été organisés par le PASEC à Cotonou du 13 au 20 mai et à Douala du 10 au 17 juin. L’objectif de ces deux ateliers était de renforcer  les capacités des équipes  nationales en méthodes d’analyse afin de leur permettre de prendre efficacement en charge la rédaction et la sortie des rapports nationaux.

L’atelier de Cotonou a réuni les équipes nationales du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Niger, du Sénégal et du Togo. L’atelier de Douala quant à lui, a réuni les équipes nationales du Burundi, du Cameroun, du Congo, du Tchad et de Madagascar. À cette occasion des logiciels de traitement statistiques ont été remis aux participants.

Les deux ateliers s’inscrivent dans la volonté du PASEC de doter les équipes nationales d’outils statistiques adéquats leur permettant de traiter l’information et de se constituer comme pôles de compétence de référence pour le traitement  et l’analyse des données issues des évaluations. Parmi les points abordés au cours de ces formations, figurent les analyses statistiques avec le logiciel Stata, la prise en main du contenu des bases de données nationales et la programmation des analyses du  chapitre 3 et 4 des rapports nationaux pour chaque pays.

Dans son adresse aux participants aussi bien à Cotonou qu’à Douala, le  coordonnateur  du  PASEC,  Jacques  MALPEL, a souligné la place centrale qu’occupent les équipes nationales dans la rédaction des rapports nationaux. Ces équipes seront amenées à jouer un rôle de plus en plus croissant dans un contexte où  la mesure des résultats scolaires est devenue une composante importante dans le suivi et le pilotage des systèmes éducatifs. Ce rôle des équipes nationales doit être davantage renforcé pour pouvoir relever le défi de la transformation des résultats en messages à destination notamment des décideurs dans le dialogue sectoriel éducatif.

La CONFEMEN et les participants ont salué la disponibilité des autorités béninoises et camerounaises qui ont bien voulu accueillir et faciliter la tenue des ateliers régionaux. À Cotonou, le Correspondant national a, au nom du ministre de l’Éducation, exprimé sa reconnaissance à la CONFEMEN pour le choix porté sur le Benin pour l’organisation de l’atelier régional qui a concerné les pays d’Afrique de l’ouest participant à l’évaluation internationale PASEC2014. Le même sentiment de reconnaissance a été exprimé, au nom de la ministre de l’Éducation de Base, par le Secrétaire général du ministère lors de l’atelier de Douala. Les autorités de ces deux pays ont exprimé leur disponibilité pour toute action pouvant aider à l’atteinte des objectifs de l’évaluation internationale.

Auteur : Pôle communication de la CONFEMEN